Retour aux actualités

Des solutions de peintures respectueuses de l’environnement

L’écologie est devenue un thème récurrent dans notre société et ses lois dictent désormais nos comportements. C’est pourquoi bon nombre de sociétés accordent désormais une grande importance à ce que l’on appelle la responsabilité sociale de l’entreprise, c’est-à-dire la prise en compte des aspects environnementaux et sociaux dans leur gestion.

Aspects écologiques et qualitatifs

Les peintures de la catégorie A de l’étiquette environnementale doivent répondre à de hautes exigences en matière d’écologie ainsi qu’à des critères qualitatifs élevés : elles sont composées à plus de 95 % de matières premières renouvelables, sont exemptes de composés organiques volatils et semi-volatils (COV et SCOV), de substances allergènes menaçantes pour la santé humaine, de substances aromatiques et de classification (pas de symbole de danger selon la directive européenne sur les produits chimiques). Sur le plan qualitatif, elles doivent au minimum atteindre la classe 2, aussi bien pour la résistance au frottement à l’état humide que pour le pouvoir couvrant (selon la norme DIN EN 13300).

Quelles solutions existe-t-il ?

Bien entendu, pour répondre à ces exigences, il existe plusieurs solutions. Mais beaucoup de ces dernières présentent également un nombre de déconvenues importantes qui rendent votre travail plus difficile et résultent en une perte de rentabilité conséquente pour vous.

  • Les peinture à la chaux et blancs fixes ont une durabilité plus basse, ce qui implique un renouvellement beaucoup plus fréquent ainsi qu’une capacité couvrante qui peut laisser à désirer. Ceci nécessite un temps de présence beaucoup plus grand sur les chantiers et, finalement, une rentabilité qui baisse considérablement.
  • Les peintures organo-silicates possèdent quelques contraintes qui limitent leur application. Leur très haute alcalinité (pH 11-12) se traduit par la limitation du choix de la couleur, la non possibilité d’application sur tous supports et la finition parfois décevante par la présence de coups de rouleau.
  • Les peintures aux huiles naturelles sont très longues à sécher, ce qui nécessite l’usage de siccatifs très défavorables du point de vue écologique. De plus, ces peintures ont tendance à jaunir rapidement avec le temps.

Une nouvelle solution existe

Tous ces inconvénients sont aujourd’hui résolus ; en effet, Socol a participé au développement d’un nouveau liant à base d’émulsion naturelle en collaborant avec une société de haute technologie innovatrice.

Ainsi, depuis 2014, Socol propose une dispersion mate biosourcée qui se distingue des dispersions conventionnelles par son côté hautement écologique tout en répondant aux sévères exigences de la catégorie A de l’étiquette environnementale. C’est le premier produit de la gamme Profil Nature.

Restant fidèle aux attentes de ses clients, Socol a élargi sa gamme en lançant sur le marché en 2017 une dispersion satinée et s’est donné l’objectif d’améliorer les performances de ses produits tout en substituant des bases végétales aux produits pétroliers actuellement utilisés.

En poursuivant cette dynamique de développement, à l’automne 2018 un émail de fond formulé également avec des bio-polymères issus des ressources renouvelables sera commercialisé.

Préserver la santé des collaborateurs et des habitants

Cette innovation constitue donc une prouesse technologique puisque, malgré l’origine naturelle des composants des produits de la gamme Profil Nature, ceux-ci remplissent des exigences de qualité élevées. Par ailleurs, en plus d’être favorable à l’environnement, la gamme Profil Nature préserve aussi la santé puisqu’elle ne contient ni substances allergènes ni solvants et ne génère aucune émission nocive. Elle remplit ainsi le cahier des charges exigeant des labels Minergie et DGNB.

En ayant recours à ces produits pour des travaux de rénovation ou de nouveaux édifices, on protège la santé des usagers de ces bâtiments, mais aussi celle des ouvriers de la construction. On contribue donc indirectement à améliorer la santé au travail et l’on fait ainsi preuve d’exemplarité.