Retour aux actualités

Entretenir des chalets de montagne

L’entretien des chalets de montagne impose certains critères essentiels pour le choix des vernis ou des éventuelles peintures. En effet, ce type de construction nécessite une rénovation plus fréquente du film protecteur. Quelles sont les caractéristiques de ce film ? Comment sélectionner un produit SOCOL adapté à chaque surface ? Cet article fait le point sur ces questions pertinentes.

Qu’est-ce que le film d’un vernis et quelles sont ses propriétés ?

Le film d’un vernis résulte de l’application d’une peinture incolore pourvue de constituants capables de diminuer les méfaits du climat. Dans le cas d’un entretien de chalet de montagne, celui-ci permet d’assurer une protection optimale du bois en réduisant le vieillissement du matériau, provoqué par la combinaison de l’action de l’eau et des rayons UV. De plus, cette couche de produit préserve l’aspect visuel de la construction en conservant la beauté du bois, qu’il soit clair ou foncé.

En choisissant une solution adaptée, le phénomène naturel de putréfaction, qui est propre à ce matériau noble, sera traité afin d’éviter une dégradation progressive. En négligeant l’entretien, la décoloration de la teinte et l’apparition de grisaillement du bois vont modifier l’aspect visuel du chalet. Plus gênant, les possibles déformations des lames de bois donnent souvent lieu à des travaux onéreux de remplacement.

Quelles essences de bois composent la majorité des chalets de montagne ?

La sélection d’un revêtement adapté à l’entretien d’un chalet de montagne impose une analyse préalable du support à peindre. Ce type d’habitat est généralement composé d’essences de bois que l’on trouve sous les différentes appellations suivantes:

Le sapin

Le bois de sapin est un matériau apprécié pour son tarif accessible et son excellente résistance. Celui-ci compose fréquemment les façades de chalets.

Le pin

Plus rosée que le sapin, l’essence de pin présente néanmoins des caractéristiques équivalentes. Bien que certaines personnes estiment qu’aucun traitement ne lui soit nécessaire, l’application d’un film de vernis reste recommandée par les professionnels.

Le mélèze

Très résistant contre la putréfaction, le bois de mélèze compose de nombreuses surfaces de chalets de montagne. Avec une teinte plus foncée que le pin ou le sapin, cette essence est idéale pour les menuiseries extérieures. Le mélèze est très riche en résine et il ne doit pas être recouvert par un vernis, au risque de l’apparition de décollements du film. Un traitement fongicide (destruction des champignons parasites) et insecticide non filmogène (imprégnation) permettront la conservation de l’aspect visuel initial. Cet entretien devra être réalisé dès l’apparition d’un léger grisaillement du bois.

Le chêne

L’essence de chêne existe dans une gamme de teintes étendue. On retrouve généralement beaucoup de travaux de menuiserie, comme les portes ou les fenêtres, réalisés dans du chêne. Cependant, un traitement est encore une fois préconisé pour garantir une protection optimale de ces surfaces.

Quels sont les différents vernis Socol pour entretenir ces chalets de montagne?

Les produits à base d’eau

Les vernis Socol à base d’eau offrent une protection parfaite contre les rayons UV. Formulés sur des bases acryliques, ils nécessitent des efforts supplémentaires pour la rénovation d’une surface par rapport aux vernis alkydes. En effet, un phénomène thermoplastique fait partie des caractéristiques propres à ce type de produits et rend le ponçage plus difficile.

En revanche, ces propriétés thermoplastiques garantissent une élasticité suffisante à l’absorption de la déformation du support suite à des différences de température importantes au cours des saisons.

Les produits à base de solvants

L’application d’un vernis à solvant, appelé fréquemment vernis alkyde, est très facile. Grâce à son séchage moins rapide par rapport à un vernis à base d’eau, l’application est très aisée et elle garantit un étalement et une homogénéité des teintes sur l’entier des surfaces. Le ponçage lors d’une rénovation est également simplifié. Un suivi annuel permet de conserver les supports dans un bon état et évite de devoir effectuer un décapage lors de la rénovation.

Les produits à base d’huile

Réputés pour leurs performances, les vernis Socol à base d’huile ne nécessitent que peu de manipulations lors de l’application. Un vaste choix de teintes permet de réaliser toutes sortes de variantes décoratives.

Lors d’une rénovation, un faible ponçage de surface suffit à une nouvelle application de vernis à base d’huile. Très résistantes, ces solutions nécessitent également un entretien périodique et un suivi du vieillissement.

A l’instar de l’essence de mélèze, les fonds huilés acceptent des imprégnations liquides (fongicides ou insecticides).

Quelles précautions un peintre professionnel peut-il prendre pour assurer ses services ?

La garantie, une stratégie efficace

Pour rassurer le propriétaire d’un chalet de montagne, un peintre professionnel peut proposer un service de suivi. Celui-ci consisterait en plusieurs passages (2 ou 3 visites par an, par exemple) afin de vérifier l’état des surfaces entretenues. En effet, les connaissances techniques des experts seront utiles pour détecter des dégradations invisibles à l’œil du client et permettront ainsi d’effectuer un entretien peu onéreux.

Ces surfaces exposées à la dégradation.

Naturellement, les faces sud et ouest ainsi que certaines surfaces types (mains-courantes, damettes de balcon…) sont particulièrement concernées par la détérioration. De plus, les surfaces exposées au sud souffrent particulièrement du rayonnement solaire. De même, la stagnation de la neige peut entraîner une putréfaction du bois.

Alerter un client avant des dégradations importantes lui permettrait d’économiser des coûts parfois conséquents en proposant, au moment opportun, un « simple » entretien.

En conclusion

Lors de l’entretien d’un chalet de montagne, l’application d’un film de vernis doit être réalisée avec un produit adapté. Pour définir cette peinture, une analyse de l’essence du matériau est indispensable. La proposition d’un suivi pourra satisfaire les propriétaires et leur faire économiser des coûts de rénovation parfois importants.