Fiche technique 2.2.2.1.

Socolin N° 815 Vernis pour bateaux

Le Socolin N° 815 pour bateaux est un vernis à base de résine polyuréthane modifiée longue en huile. Sa résistance à l’eau est élevée.

Domaine d’utilisation

Le Socolin N° 815 est tout spécialement recommandé pour les boiseries des bateaux.

Fonds

Le Socolin N° 815 peut être appliqué sur tout bois sec ainsi que sur d’anciennes couches de vernis préalablement préparées.

Mode d'application

Le Socolin N° 815 s’applique au pinceau ou au pistolet. Il s’applique en plusieurs couches, selon la nécessité.

Pour l’application au pinceau: diluer avec du white spirit

Pour l’application au pistolet: diluer avec du diluant synthétique N° 735

Attendre 24 heures entre l’application de chaque couche.

Buses Dilution Pression
Pistolet pneumatique 1,2 à 1,4 mm 10 % 3 à 4 bars
Airmix, basse pression 0,2 mm 5 % 70 bars

Mise en oeuvre

Sur bois sec ou d’anciennes couches de vernis préalablement préparées:

  • Appliquer 1 couche de Socolin N° 815 dilué à 5-10 %
  • Appliquer 1 à 2 couches de Socolin N° 815 pur

Caractéristiques physiques

Base du liant Polyuréthane modifié
Diluant White spirit ou diluant synthétique N° 735
Dilution 5 à 10 % selon les couches
Extrait sec 55 %
Poids spécifique 0,900 g / cm3
Viscosité 2,2 dPas à 20°C
Brillance (60°) 89
Consommation env. 85 – 100 g / m2 par couche, sur support lisse et non poreux
Séchage
(20°C, 60 % HR)
Hors poussière: env. 3 heures
Sec au toucher: env. 5 heures
Sec en profondeur: env.14 heures
Nettoyage L’outillage se nettoie au white spirit
Emballage 850 ml, 5 kg
Stabilité stockage Se conserve 1 année dans les emballages d’origine bien fermés
COV 46 %
RID / ADR UN 1263, 3, III
Code OMoD 08 01 11

Étiquetage

  • SGH02

  • SGH08

  • H226

  • H373

  • H412

  • EUH208

Notes particulières

Les données techniques fournies sont conformes à nos connaissances actuelles et sont le fruit d’expériences approfondies. Elles n’engagent cependant pas notre responsabilité dans l’application. Notre garantie n’est valable que pour la qualité du matériel livré. Pour tous les cas particuliers, il est prudent de procéder à des essais. De plus, il y a lieu de prendre en considération la date d’émission de la fiche technique et, au besoin, en demander une plus récente.